Contre la délégation de service public du port Vauban à Antibes

Une soixantaine de plaisanciers et antibois réunis pour la seconde fois le 23 Octobre, devant le quai des milliardaires, fermé à la promenade par décision de la CCI en 2017.
Nice-Matin a consacré une nouvelle page à cette crise qui secoue à la fois la délégation de service public et la CCI Nice Côte d’Azur, sur fond d’enquêtes préliminaires par le parquet de Grasse.
https://www.nicematin.com/greve-mouvements-sociaux/ils-manifestent-contre-la-hausse-des-prix-au-port-vauban-a-antibes-la-direction-repond-722719

Les usagers du port, tant plaisanciers que professionnels, confrontés depuis 4 ans à des comportements qu’ils estiment abusifs, se sont rassemblés pour la seconde fois en 2 semaines. Sans réponse au mouvement du 9 Octobre, ils demandent l’annulation de la délégation de service public et des décisions prises depuis 4 ans.

Les usagers dénoncent la volonté de les faire partir du port par tout moyen, notamment financier. Nombreux ont déjà vendu leur bateau ne pouvant faire face aux augmentations tarifaires insupportables (x2).

Dans la mesure où la législation relative à la gestion des délégations de services portuaires n’est pas respectée, les usagers demandent de mettre fin à un projet illégal, qui vide le port de toute activité, et qui exclut les antibois.

D’ailleurs, pour ce second rassemblement les antibois, privés sans explication de l’accès au quai des milliardaires depuis la mise en oeuvre de la DSP, étaient invités à se joindre aux plaisanciers.

1 comment

Laisser un commentaire