Au port Vauban à Antibes, si on se disait enfin qu’on est tous dans le même bateau ?

Amodiataires, usagers des associations, usagers précaires en contrat annuels, professionnels de réparation, chantiers navals, professionnels de la plaisance, pêcheurs

Les problèmes liés à l’amarrage

– Augmentation insupportable programmée des tarifs d’amarrage 
– Augmentation insupportable subie brutalement par la centaine d’usagers des place de l’ex-prud’homie
– Rupture de l’usage de facturation en fonction de la taille de la place, et d’une tolérance de dépassement
– Facturation des dépassements de taille des amodiataires
– Facturation de services non commandés (ex: remise en état des chaînes)
– Conditions des contrats de garantie d’usage qui seront proposés en 2022 aux futurs ex-amodiataires 

Les problèmes liés au stationnement et services accessoires indispensables

– Conditions et tarifs de parking
– Carte d’accès aux différents services du port (parking, sanitaires)…

Les problèmes divers…

– Finalité de la redevance, qui semble être destinée à financer petit-déjeuners, cours de sport, la rénovation de la capitainerie du quai inaccessible, et un nouveau parking de 600 places…
– Destruction et/ou réaffectation des bâtiments existants
– Conditions financières de la liquidation de la SAEM
– Saleté récurrente des eaux de surface dans certaines zones
– Inaccessibilité du quai de grande plaisance